22 novembre 2021 Bons plans

L’indemnisation de la perte d’exploitation : comment ça marche 

4.4/5 - (13 votes)

Dans la plupart des entreprises, il arrive que certains employés soient obligés d’arrêter les activités pour de nombreuses raisons indépendantes de leur volonté. Cet arrêt momentané peut créer des pertes d’exploitation. Certains contrats d’assurance arrivent à indemniser ces pertes sous un ensemble de conditions bien définies. 

Faire une évaluation des pertes d’exploitation

Le sinistré doit avant tout posséder un contrat d’assurance prenant en charge les pertes. Il faut l’évaluer avec attention pour réussir le processus d’indemnisation des pertes d’exploitation. En savoir plus ici. En fonction du secteur d’activité couvert, de nombreuses garanties sont proposées à l’assuré. Elles couvrent : 

  • Le local où se situe l’entreprise de l’assuré ;
  • Les différents matériaux attribués à l’entreprise ;
  • Les marchandise ;
  • La responsabilité de l’entreprise sur le plan civil ;
  • Les pertes d’exploitation. 

Les différents cas de perte d’exploitation

Le contrat d’assurance ne garantit l’indemnisation des pertes d’exploitation que sous certaines conditions. Les événements sont garantis dans les cas de baisse du revenu mensuel ou annuel sur l’entreprise dû à la perte financière engendrée par un sinistre indépendant de la volonté de l’employé. 

L’assureur dans ce cas se porte garant de rembourser les frais pour alléger les conséquences du litige. Cela peut être par exemple la location d’un local ou du matériel de travail. L’assureur propose également une liste des frais qu’il peut prendre en charge. Sur cette base, un calcul des pertes d’exploitation est réalisé. 

Comment estimer la perte d’exploitation par calcul ? 

Rappelons avant tout qu’une perte d’exploitation est prise en compte seulement en cas de sinistre. Elle n’est pas directement liée aux pertes financières. Pour le calcul, il faut : 

  • Évaluer une marge brute ; 
  • Estimer ensuite la perte du chiffre d’affaires : une évaluation de la situation financière de l’entreprise avant sinistre puis après est réalisée. 

La perte d’indemnisation est ainsi calculée par le produit de la marge brute et de celui de la perte du chiffre d’affaires.


Partager: